Semaine des mathématiques : Les vertus du calcul mental

Selon le paléontologue Yves Coppens, le calcul a sans doute précédé l’écriture si on en croit des tablettes d’argile couvertes de chiffres datant de presque 5000 ans avant JC et qui sont essentiellement des inventaires.

Encore aujourd’hui, l’arithmétique est partout. La baisse des températures, les statistiques du chômage, une promotion au supermarché ? Du calcul. Envelopper un cadeau en évaluant la surface de papier nécessaire ? Là encore, même inconsciemment, c’est un calcul : savoir établir un ordre de grandeur d’un résultat est essentiel.

Le calcul mental automatisé sollicite des connaissances que l’on a acquises progressivement et mémorisées. Il permet de donner un résultat sans réfléchir. Le calcul automatisé est un outil au service du réfléchi. Pratiqué régulièrement, le calcul réfléchi permet d’étendre les compétences du calcul automatisé. Un cercle vertueux.

Fort heureusement, être un zéro en calcul n’est pas une fatalité : il suffit de s’y mettre. « C’est une gymnastique qui doit se pratiquer régulièrement. Jongler rapidement avec les nombres développe une agilité mentale qui permet d’entrer dans des raisonnements plus complexes. » Savoir manipuler les quantités est indispensable pour structurer son cerveau, entraîner sa mémoire et améliorer son esprit d’analyse et de synthèse. (D’après le hors-série du Point du 04/2018)

Puisque l’actualité santé ne nous a pas permis de maintenir les évènements prévus autour de cette semaine qui devait mettre les mathématiques à l’honneur (Concours Kangouroudu CE2 à la 3ème ; Concours Riyadiathdu CM2 à la terminale ; Course aux Nombresdu CM1 à la seconde et les Olympiadesclasses de première) et nous oblige à rester à la maison voici deux liens pour s’entrainer en ligne au calcul mental

Pour les écoliers :

https://micetf.fr/calculmental/

Pour les collégiens :

http://mathsmentales.net/