Olivier Brochet, directeur général de l’AEFE, exprime ses vœux aux communautés scolaires des lycées français du monde et adresse ses remerciements aux personnels, familles et élèves du réseau. Il rappelle quelques points clés de l’année écoulée et cite les principaux défis et projets qui se dessinent pour la nouvelle année.

Chers toutes et tous,

C’est avec beaucoup de joie que je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette année 2022, pour vous, vos proches et pour nos enfants. Une année que je souhaite riche en projets et initiatives mais surtout une année où je souhaite que vous puissiez vivre et travailler le plus normalement possible et que nous puissions nous retrouver dans vos établissements.

Cela fait maintenant près de deux ans que nous vivons au rythme d’une crise sanitaire inédite, à laquelle nous avons fait face avec courage et force. Je veux ici vous exprimer toute ma gratitude pour votre engagement à tous, personnels, familles et élèves, cet engagement qui a permis à notre réseau de tenir, avec l’aide précieuse de l’État.

Cette année 2021 a été celle du soutien et de la solidarité, avec une vigilance face aux situations de fragilité au sein du réseau et des aides apportées aux familles françaises et étrangères.

Elle a également été celle de la résilience et de l’adaptation de notre réseau, de la montée en compétence des équipes, et puis une année avec d’excellents résultats de nos élèves aux examens.

Elle est enfin celle de la reprise et du dynamisme, avec une attractivité renforcée de nos établissements, confirmée par les très bons chiffres de nos effectifs : + 2,2 % dans le réseau cette année, dans les trois catégories d’établissements [« en gestion directe », « conventionnés », « partenaires »].

Nous pouvons nous féliciter de quelques grandes avancées également :

  • Le premier plan d’action égalité femmes-hommes de l’Agence, qui a été présenté le 8 mars dernier, nous donne une feuille de route.
  • Le développement de formations à la sécurité de tous les personnels est une autre avancée importante.
  • Et puis, l’école pour toutes et tous, pour une meilleure inclusion des élèves, est un engagement fort de notre réseau.
  • Nous avons pris aussi des engagements en faveur du développement durable.
  • Les comptes numériques personnels permettant un accès sécurisé aux applications ont été déployés.
  • Le nouvel Intranet collaboratif de l’enseignement français à l’étranger, « Orion », plateforme de communication, de partage de bonnes pratiques et réseau social professionnel sécurisé est à votre disposition désormais. Nous le prenons tous en main.

Tout ceci se fait avec en toile de fond un approfondissement du dialogue avec les représentants de parents d’élèves et des personnels, et une meilleure inclusion de ceux-ci dans les instances de l’Agence et des établissements.

Je vous remercie tous pour ce bilan positif, qui a été rendu possible par le travail en réseau de ces derniers mois entre l’Agence, les établissements, les postes diplomatiques et les ministères.

Nous regardons aujourd’hui l’avenir avec lucidité mais optimisme, tout en restant extrêmement attentifs à l’évolution de cette pandémie et à l’apparition éventuelle de nouvelles difficultés pour nos établissements, les personnels, les élèves ou leurs familles.

De grands défis et projets nous attendent, cette année, pour remplir mieux notre mission éducative et avancer sur la voie du CAP 2030. J’en citerai quelques-uns :

  • La formation des personnels tout d’abord. Elle est essentielle pour assurer l’excellence des établissements et surtout la réussite de nos élèves. C’est notre priorité. Les seize instituts régionaux de formation ont été créés le 1er janvier. Ils vont permettre un meilleur suivi et une meilleure gestion des formations de tous les personnels. Je les invite évidemment à regarder notre application ATENA qui rentre également en vigueur au 1er janvier.
  • La création du baccalauréat français international, dès septembre prochain, va permettre une meilleure valorisation des compétences linguistiques de nos élèves.
  • L’accueil des élèves allophones, essence même de l’enseignement français à l’étranger, est aussi une priorité renforcée pour nous, dans l’accompagnement de ces élèves.
  • Le soutien à tous les établissements et à toutes les familles, françaises et étrangères, va se poursuivre durant cette année également.
  • Enfin bien-sûr, il y des événements que nous vous organisons pour animer la vie du réseau, qui peuvent être à l’échelle d’un établissement, à l’échelle d’une région ou du monde. Ces deux dernières années, les événements ont été adaptés au contexte sanitaire, et nous savons qu’ils ne reprendront pas encore dans la même forme que par le passé. Cela étant, et la dernière Semaine des lycées français du monde en atteste, avec votre créativité, le réseau vit et sait créer des moments forts. Les Jeux internationaux de la jeunesse, les Ambassadeurs et Ambassadrices en herbe, les concours scientifiques… Tout cela nous devons le faire vivre. Lancez-vous avec nous !

Chers amis,
Nous sommes à vos côtés pour avancer ensemble, au sein de ce réseau unique. Unique par sa taille et son étendue, unique par sa diversité et sa solidarité, par son audace, et puis par les valeurs fortes qu’il porte et que vous faites rayonner.

Merci à toutes et à tous pour votre confiance, pour votre engagement.
Je vous souhaite une excellente année 2022. À très bientôt.