Le mot du proviseur

Chers parents,

La période actuelle est marquée, au quotidien, par la nécessité de s’adapter à un contexte qui évolue sans cesse. Psychologiquement et nerveusement, la période que nous vivons actuellement pèse beaucoup sur nous tous. Notre enseignement qui depuis plus de 150 ans n’a fonctionné qu’en
présentiel a réussi ce tour de force de répondre à une conjoncture d’urgence inédite. Mais, il est clair que cette situation qui dure fragilise et fatigue les acteurs principaux de notre communauté scolaire.

Il faut tout à la fois, maintenir le lien avec les élèves et les parents, sécuriser et informer les personnels, leur donner les moyens d’assurer la continuité pédagogique, tout ceci avec très peu de visibilité. Face à ces nombreux défis, il ne nous est pas toujours possible d’anticiper les actions à mettre en place. Nous menons, à l’EFIR, une politique très volontariste en matière de communication. Outre les mails et l’ENT, une grande partie de nos activités de communication qui concernent les familles, les enseignants et l’administration passe par notre site et/ou les réseaux sociaux : restez connectés.

Pour les élèves et les familles les difficultés ont pu être multiples mais s’amenuisent au fil du temps grâce à l’engagement des équipes et aux échanges avec les parents et les élèves. Faire le choix de l’EFIR et plus largement de l’Ecole Française, c’est faire le choix d’une qualité d’enseignement reconnue pour ses contenus mais aussi pour ses valeurs humaines et républicaines : laïcité, citoyenneté, culture de l’engagement et lutte contre toutes les formes de discrimination.

La situation présente ne saurait être un frein au bon déroulement des procédures et pratiques habituelles qui ont donc poursuivi leur chemin : conseils de classe, rencontres parents/professeurs,
réflexions, concertations et décisions prises dans les instances de l’établissement du conseil de cycle au conseil d’établissement. Au cœur de ces procédures et pratiques, nous avons été particulièrement attentifs, en raison de notre enseignement à distance, à la préparation à l’orientation de nos élèves de la 6ème à la terminale (Parcoursup) et à leur évaluation.

Nous avions courant décembre puis début janvier adressé un courrier à tous les parents du second degré (collège et lycée) pour obtenir une autorisation afin de permettre à tous nos élèves de venir réaliser des devoirs sur table dans l’établissement. Notre volonté était de permettre une évaluation fiable en un temps donné dans des conditions identiques à celles pratiquées en présentiel. Les autorités saoudiennes ont donné un avis négatif à notre demande en raison de la situation épidémique actuelle mais nous offrent la possibilité de déposer une nouvelle demande pour la rentrée des
vacances d’hiver. Nos élèves sont donc, pour l’instant, évalués à distance selon plusieurs modalités : oraux, QCM, devoirs maisons, devoirs sur table, tout ceci pour leur permettre la meilleure réussite possible dans le respect des consignes données par le MEN. Les devoirs sur table proposés font partie du contrôle continu mis en place par les professeurs dans toutes les classes et à tous les
niveaux. Nous sommes particulièrement attentifs à ces contrôles indispensables en cycle terminal et en 3ème, classes d’examens.

De la 6è à la Terminale, un parcours à l’orientation dit « Parcours Avenir » permet à chacun de construire progressivement son orientation et de découvrir le monde économique et professionnel. Pour accompagner les élèves dans leur construction, l’EFIR mènent des actions spécifiques tout au long de l’année. Ces actions s’appuient sur l’information donnée par les professeurs principaux, la PRIO (personne ressources-information/orientation), le proviseur-adjoint et nos professeurs documentalistes. Le tout est relayé sur notre site et les réseaux sociaux par notre chargée de communication.

Ce parcours s’achève en terminale où chaque lycéen a pu en lien avec son professeur principal découvrir Parcoursup et s’y inscrire. Cette inscription est plus que recommandée même si une poursuite d’études à l’étranger est envisagée car en cas de refus ou de difficultés on se retrouve sans situation alternative. La date limite d’inscription et de formulation des vœux est fixée au 11 mars. Le calendrier est sur le site de l’EFIR (onglet secondaire, volet orientation), n’hésitez pas à vous y rendre pour avoir le détail des opérations sur Parcoursup. Beaucoup d’établissements de l’enseignement supérieur proposent des journées portes ouvertes, des échanges avec des étudiants, des séminaires de présentation tout ça en virtuel et donc facilement accessible à vos enfants, nous en relayons la plupart dans notre story Instagram.

Je vous remercie à nouveau pour votre confiance et vous assure de l’entier dévouement de nos équipes.

Ronald MULLER, Proviseur

En bref

Ambassadeur en herbe – AEFE
Cette année encore et malgré le contexte qui impose des modalités adaptées, six de nos élèves participeront au projet qui met la citoyenneté, l’égalité et la solidarité au cœur des joutes oratoires.
En savoir plus

Mois de la francophonie
Concours «Dis-moi dix mots» (primaire et secondaire),
dictée collaborative (CM1/CM2),
Semaine du conte (maternelle avec la participation de l’élémentaire)…
dès la rentrée des vacances d’hiver, cette année encore nous célèbrerons la langue française comme il se doit .

Web Radio
Interview de son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de France, Ludovic Pouille par les représentants des lycéens
Ecouter l’émission

La vie de l’école sur les réseaux sociaux
Instagram : @efiriyad
Facebook : @efiriyadofficiel
Twitter : @efiriyad

Parcourir le monde
Un challenge pour toute la communauté EFIR . Alors cap ou pas cap ?
Nous sommes presque à Paris. Allons-nous être capable de nous motiver pour atteindre Tokyo ?
Bravo aux CM1B et C qui jouent bien le jeu.     En savoir plus