L’EFIR s’est inscrite à l’édition 2018/2019 d’ « Ambassadeurs en herbe » et a participé pour la quatrième fois depuis sa création en 2012 à ce projet pilote de l’AEFE.

Cette année, nos élèves ont échangé sur la thématique « Sciences et société : le monde en 2050 ? ».

Depuis le mois de décembre, des élèves de l’EFIR ont candidaté pour représenter notre établissement et  des sélections ont été organisées pour constituer une équipe de cinq élèves : trois orateurs (un primaire, un collégien et un lycéen) dont le rôle est de préparer un exposé en français et en arabe sur un sujet donné, un modérateur (collégien ou lycéen) dont le rôle est d’interroger les orateurs et d’animer un débat contradictoire, enfin un médiateur (collégien ou lycéen) dont le rôle est de faire une synthèse en anglais des points forts qui seront à retenir des exposés et du débat.

Notre équipe s’est entraînée pour s’enrichir de connaissances sur la thématique et pour acquérir une certaine aisance dans la prise de parole et l’échange.

En mars, l’équipe Arabie Saoudite s’est déplacée en Jordanie pour rencontrer les autres équipes de notre région :

Jordanie, Emirats Arabes Unis, Liban, Inde, Bahreïn, Koweit. Au terme de trois jours de rencontres, une nouvelle équipe zone POMOPI (Proche Orient/Moyen Orient/Péninsule Indienne) a été constituée avec une répartition de cinq élèves choisis pour assurer les rôles d’orateurs, modérateur et médiateur.

Parmi ces cinq élèves, deux élèves venaient de l’EFIR (une oratrice CM2 et un modérateur en classe de seconde), deux élèves venaient du Liban (une oratrice collège et une médiatrice en classe de seconde) et un élève venait des UAE (un orateur en classe de seconde).

 Cette équipe zone s’est déplacée à Paris les 13. 14 et 15 mai 2019 pour retrouver neuf autres équipes venant de neuf autres zones AEFE à travers le monde. Tous les élèves (50 au total)  ont été accueillis à la Sorbonne Jussieu, pôle scientifique, pour participer à des ateliers animés par des chercheurs et des ingénieurs travaillant dans différents domaines en lien avec la thématique. Les équipes zone ont toutes été recomposées et complètement mélangées, ce qui a favorisé des échanges très fructueux entre tous ces élèves qui ne se connaissaient pas quelques heures plus tôt. Tous ont apprécié cette démarche et chacun a assumé son rôle au cours de différents débats qui ont eu lieu sur deux jours. Une synthèse finale en français a été produite par les différents médiateurs à l’issue des rencontres, message d’engagement citoyen des jeunes qui veulent être acteurs de  transformation de leur environnement et message visant à mobiliser les adultes.

Interview de Michèle Grateau concernant le projet Ambassadeurs en herbe par Sari et Salim Nehad :


L’intégralité de ces rencontres est désormais disponible sur le site AEFE : 

https://www.aefe.fr/vie-du-reseau/zoom-sur/ambassadeurs-en-herbe/edition-2019/revivez-le-direct-de-la-rencontre-internationale-ambassadeurs-en-herbe-sorbonne-universite-grand